Marlène cherche un initiateur aux plaisirs de la sodomie

Marlène sait qu’il est important d’être bien préparée pour une sodomie réussie

Je suis toujours prêt pour une bonne sodomie

Pourquoi des filles comme Marlène aime-t-elle le sexe anal ?

Difficile d’être plus sulfureuse que Marlène quand elle évoque la sodomie ! Avec une plastique de rêve, qu’elle n’a jamais hésité à mettre en valeur en posant nue dans des magazines ou en présentant des programmes télé sexy, elle s’est vite fait connaître en France. Emigrée en Espagne depuis 1996, elle y a connu le succès en animant une émission de prime-time pendant deux ans. Petite anecdote : cette blonde explosive s’était présentée aux élections présidentielles de 1995, soutenue par son mari producteur de film X

Une histoire de cul avec Marlène

Marlène c’était ma coloc. On partageait un appart sympa du coté de Convention. Et on ne partageait pas que ça d’ailleurs; pour le cul, Marlène n’avait pas beaucoup de préjugés. Comme moi, elle n’avait pas envie de s’emmerder à draguer. Quand elle avait envie de baiser, elle frappait à ma porte et on mettait le couvert comme ça, tranquillement. Je baissais mon pantalon, assis à mon bureau en révisant mes cours de physique. Marlène passait sous le bureau et commençait à me sucer la bite.
Quand ma queue était bien dure, que Marlène s’était bien amusé avec mes couilles -elle aimait me les lécher, elle aimait me les caresser, passer sa langue dessus, descendre en dessous, lécher mon cul- donc je laissais tomber mes cours. Et là c’était au choix : souvent je caressais les tétons des gros seins de Marlène avec le bout ma queue, elle disait comme ça que ça l’excitais. Après je lui mordillais les tétons en lui caressant la chatte, en la doigtant, mais je n’avais pas beaucoup de boulot à faire, son sexe à Marlène était déjà très humide.
Mais Marlène est une fille curieuse, toujours en quête de nouveauté. Un jour elle me demanda si elle pouvait me faire pipi dans la bouche alors que je lui léchais la chatte …

Cliquez ici pour organiser une rencontre coquine avec des filles comme Marlène

Passe derrière moi pour me prendre le cul

Elle reçoit en sa sodomie promise

Et la, Marlène posait son gros cul sur mon bureau, écartait les jambes, posait ses pieds sur le rebord de mon burlingue, et elle me demandait toujours de lui lécher la chatte; en fait c’était toujours son clito qu’il fallait léchouiller. Je m’exécutais et prenais plaisir à voir Marlène s’échauffer, regarder ses lèvres gonfler et voir son con jouir en giclant me faisait bander à mort.
Ensuite naturellement, je la baisais comme une grosse salope. En fait Marlène aimait que je la traite de salope, ça l’excitais qu’elle me disait.
Des fois je l’enculais, giclant au fond de son trou du cul et on regardait tout les deux en riant mon sperme couler en filet brunâtre de son anus encore ouvert.
En fait on s’amusait bien avec Marlène.
Mais un soir, je rentre à l’appart avec une trique d’enfer. Pourquoi se poser des question ? Je baisse mon pantalon, laissant ma bite bondir hors de mon slip, énervée comme une chatte à longue queue dans une assemblée de rocking chair. Je rentre dans la chambre Marlène : elle glande affalée sur son lit en écoutant un disque de rap à 2 balles. Je lui présente ma queue, lui dit qu’il y a urgence. Voilà que cette salope se lève en braillant qu’elle est pas une pute, que pourquoi qu’elle me sucerait etc… Je crois rêver. Après tous les services que je lui ai rendu, le nombre de fois ou j’ai du l’enculer alors que j’avais du boulot. Vous me comprenez n’est-ce pas, je suis énervé sur le coup. Alors que cette cochonne fait mine de bouder ma bite, je l’attrape par le cul, lui enlève son peignoir la retourne et sans lui demander son avis je lui fourre mon chibre dans le vagin. En fait cette cochonne mouillait comme une garce. Tu vas voir que je lui dit, et je mets à lui pilonner la chatte. A mesure que je la ramone je vois son gros cul s’ouvrir devant moi; j’attrape ses fesses à pleine mains enfonçant mes pouces dans son anus en la bourrant toujours plus fort comme un marteau piqueur entre les mains d’un Portugais abandonné de sa morue.
Au moment de balancer la sauce je me retire et décharge entre ses fesses. Profitant du spectacle, mon sperme qui dégouline vers le trou du cul de Marlène, je présente mon gland turgescent à l’entrée de son trou à merde et doucement pénètre jusqu’au fond de sa turbine à chocolat…

Tu peux aussi me lécher la chatte

Cherche toi aussi une fille toute nue :

Laissez un commentaire (Les n° de téléphone ne sont pas autorisés)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.