Jeune et jolie black cherche un mec sympa pour un plan Q sans prise de tête

Jolie black pour plan Q sans prise de tête mais avec prise de son cul

Plan Q avec une jeune et jolie black

Erika et son besoin de plan Q

Erika Boormoila est née à Paris en 1994 de parents Ivoiriens. Sa mère est la fille d’un acteur majeur du porno en France. Elle rencontre sur un tournage salace Steve Byte qui lui fera découvrir les joies alertes de la double sodomie et travailler sur les production X les plus prestigieuses.
A l’âge de 20 ans, la jeune Erika commence à travailler dans un peep show, mais la taille et la sensualité de son cul pousse le maitre des lieux à employer Erika sur des plateaux plus hard ou les spectateurs peuvent doigter le cul de Erika, se branler et éjaculer sur ses seins. Ce genre de spectacle très prisé fera la fortune de Erika.

Une princesse noire sans tabous

Ma pine était tellement raide que j’en avais mal, et cela provoquait une envie furieuse de baiser cette belle noire nue devant moi. Je présentais mon gros chibre à l’entrée de son con déjà juteux, tout doucement, mon gland frottant contre ses lèvres, pour bien prendre le temps de mater ce spectacle nouveau pour moi. Une vulve noire c’était la première fois pour moi. Je savais que j’avais une grosse et longue bite, aussi je pris le temps de la pénétrer à fond après deux ou trois essais afin de tester la profondeur de son vagin.
Je sentais que Erika nue aimait çà !!
Je me mis a faire coulisser ma queue dans un va-et-vient de plus en plus rapide à l’intérieur de sa conasse. Je me délectais de voir les belles fesses nues de Erika claquer et onduler contre mes jambes. Plus j’allais vite et plus elle râlait de plaisir, plus elle jouissait et plus je voyais son trou du cul s’arrondir et s’ouvrir comme si il réclamait aussi sa part du gâteau. J’en profitais pour glisser mon pouce en lui écartant les fesses, Erika la belle black se mit à hurler de plus belle sous les coups de boutoir de mon membre dilaté, pendant je fouraillais son cul avec mes doigts.

Clique ici pour te farcir des jolies blacks comme Erika

Bouffe la chatte de cette jlie black

Contacte la maintenant

Bourre moi le cul exigea Erika

Erika jouit de nouveau dans en reculant brusquement sa croupe qui engloutit ma bite entièrement. Au milieu de ses petits cris, elle me demanda de l’enculer sans attendre, bien profondément. Je n’avais pas pu jouir et je commençais à avoir le gourdin sacrément dur.
Je me retirais et commençais à lui lubrifier son joli trou du cul avec ma langue. Erika, une black vraiment chaude comme une princesse me prévint que je pouvais y aller franchement, qu’elle avait l’habitude des grosses biroutes. Je ne me fis pas prier et d’un coup sec j’enfonçais ma bite jusqu’au fond de son cul et me mis à aller et venir en sentant ma bite serrée par cette rondelle si ferme. J’y allais franchement et au bout de quelques secondes, n’y tenant je lâchais une énorme giclée de foutre au plus profond du cul de Erika en l’entendant jouir dans un cri rauque.
Je retirais ma bite, son anus restais dilaté pendant que s’écoulait un filet de sperme légèrement teinté du marron des entrailles de son rectum. La vue de ce spectacle m’excita et je me branlais en solo pendant que ma belle princesse de la savane roulait sur le coté dans un soupir. Mes bourses n’étaient pas vides, j’approchais mon sexe de sa bouche, elle l’aspira d’un coup et je pus jouir à nouveau dans sa bouche.
Je m’écroulais, lessivé et m’endormis
Lorsque je me réveillais, j’étais seul. Je n’oublierais jamais cette nuit et Erika pris l’habitude de me rejoindre chaque fois qu’elle venait chez nous …

Erika aime aussi la sodomie

Contacte la maintenant

Formulaire d’inscription pour rencontrer des chouettes meufs :

Laissez un commentaire (Les n° de téléphone ne sont pas autorisés)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.