La jeune Karen, belle blonde cherche des plans cul fellation

L’annonce d’Isabelle pour un plan cul dès ce soir

Je veux juste une fellation

Plan cul fellation pour une jeune coquine

Petite philosophie de l’avaleuse de sperme. Le conseil de Karen
Sucer, c’est bien, mais c’est quand même le B A BA de la baise. Quel mec digne de ce nom envisagerait de baiser une meuf sans se faire sucer le bout ? De nos jours, personnes. Alors quand t’es une meuf qui suce pas, t’en est réduite à taper les boudins, les ados acnéeux. Mais même si tu suces, t’es même pas sûre de te faire niquer par les beaux mecs. Car aujourd’hui, pour assurer sa réputation, non seulement il faut sucer, MAIS IL FAUT AVALER !! D’ailleurs, quoi de plus beau que de se délecter de ce nectar plein de vie ? …

Karen – 21 ans (dont de 5 de pipes en tout genre)

Ouverture de compte fellation ici

Je te suce et tu me léches le minou

Contacte la maintenant

Elle boit le nectar divin comme un calice gorgé de vie …

Karen joue les bons offices pour Max

Ça fait déjà un bon bout de temps que je recherche une transsexuelle avec qui baiser. C’est que Max, le mec d’Olivia, a un fantasme qui le hante et qu’il aimerait bien expérimenter. Évidement, dans ces cas-là, c’est toujours vers moi que l’on se tourne. Mon réseau de contacts est, disons-le, bien garni.

Je réussis enfin à rejoindre Alice, une vieille amie, et à lui caser un rendez-vous avec Max et moi. Elle nous rejoint donc le soir-même, chez moi, où je sers un dîner bien arrosé. Je m’éclipse après manger, prétextant un mal de ventre abominable mais en réalité, je me poste dans l’embrasure des toilettes où je peux voir les tourtereaux à travers la glace du couloir. Max a soulevé la trans et il l’a déposée sur la table, les jambes écartées. Il se penche ensuite pour humecter son petit trou épilé en lui léchant une couille au passage. Je l’entends dire que des couilles épilées, c’est foutrement bon… Je glousse en entendant ses gémissements lorsque la trans se met à lui désengorger le poireau. À mon grand étonnement, car Max n’est habituellement pas un éjaculateur précoce, il lui asperge la tronche de quelques jets de foutre bien placés. Cette scène a fait gonfer mon clitoris et je me surprends à glisser une de mes mains sous ma petite culotte. Mais la baise ne se termine pas là. La trans, qui aimerait bien avoir un orgasme aussi, demande à Max de se mettre à quatre pattes sur la table de la cuisine. Elle lui écarte bien les fesses avant de glisser sa langue le long de sa raie. Tout à coup, elle me regarde droit dans les yeux, à travers le miroir, et me sourit avant de plonger la langue dans le fion de Max. Ce dernier bouge les fesses, on croirait presque qu’elle le chatouille. Mais l’érection qui s’en prend à son manche indique qu’il aime bien la chose. La trans se masturbe sous sa jupe et elle ne lâche pas ce petit trou fripé un seul instant. Je la vois très bien insérer doucement un doigt dans le cul de Max et j’entends très bien ce dernier soupirer de bonheur à ce contact on ne peut plus intime. Elle n’a de cesse de le complimenter sur la beauté de son cul et de ses bijoux de famille et de le féliciter sur la dilatation extrême de son fion. Max gémit de plus bel à l’écoute de ces paroles, qu’elle décline dans un langage fort salace. Elle prend même le temps, avant de lui foutre sa bite au cul, de l’avertir sur ce qui doit suivre. Et Max l’exhortant de le remplir jusqu’à la garde !

J’étais si excitée et trempée devant ce spectacle, que je me branlais frénétiquement en oubliant que pour une fois je n’allais pas sucer la moindre queue. Que la queue du trans allait se déverser dans le fion Max et pas dans ma bouche …

J'aime la fellation et l'anulingus

Contacte la maintenant

Formulaire d’inscription pour rencontrer des bonnes meufs :

Laissez un commentaire (Les n° de téléphone ne sont pas autorisés)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.